Guillaume TOUMANIAN - Ce qui reste

Du 8 octobre au 26 novembre 2022

C'est un plaisir de présenter la seconde exposition de Guillaume Toumanian à la galerie, deux ans après Genius Loci.

L'artiste fait plus que jamais appel à sa mémoire sensitive pour mettre en lumière des sensations, au croisement du réel et de l'imaginaire, dans l'esprit des "ultra-choses" chères à Merleau-Ponty. On ressent dans ses oeuvres récentes une grande liberté de peinture, qui s'incarne dans les lueurs mouvantes ou brusques de ses paysages, ou encore dans le surgissement de la couleur par touches franches. 

En somme, la peinture de Guillaume Toumanian est une peinture de l'intime, qui engage le spectateur à perdre ses repères pour s'appesantir sur "Ce qui reste"…

« Le geste de Toumanian donne toujours la primauté au ressenti émotionnel, justement parce qu'il entame le long chemin de la réactivation d’une image mémorielle, restée enfouie quelque part. »
Julie Chaizemartin (critique d'art, journaliste)

Télécharger le dossier de presse

 

« Par une sombre route déserte, hantée de mauvais anges seuls, où une Idole, nommée Nuit, sur un trône noir règne debout, je ne suis arrivé en ces terres-ci que nouvellement d’une extrême et vague Thulé, — d’un étrange et fatidique climat qui gît, sublime, hors de l’Espace, hors du Temps » 

Edgar Allan Poe, Terre de songe, traduit par Mallarmé