Faux Départ 2019-04

Shaka - Faux Départ 2019-04

Shaka

60 x 80 cm
2019
SOLD

------
Mine de plomb sur papier
------
Pencil on paper

 

Dans cette série de 4 dessins sur papier, le français Marchal Mithouard (Shaka) rappelle que le plus grandes barrières se logent dans nos pensées et pas dans nos corps, aussi puissants soient-ils. Le corps, retenu dans un élan (de fuite? de courage?), se disperse en de nombreux éléments qui symbolisent les fragilités de l'âme. 

Figure de l’art urbain depuis près de 20 ans, Shaka (Marchal Mithouard) allie avec brio les influence de la rue (lettrages, violence, couleurs) et un travail d’atelier entamé en parallèle dès ses débuts (peinture à l’huile, sculpture, bas reliefs). Son style inimitable est caractérisé par des visages et des corps fragmentés, nervurés, comme s’ils portaient un masque ou s’ils étaient, au contraire, décharnés. Portraitiste hors pair, il fragmente ses visages pour capter les expressions les plus crues et mettre en lumière l’absurdité des comportements humains. Dans la série Onde de Choc, c’est le choc du coup d’un boxeur qu’il pose en métaphore de la violence quotidienne des échanges entre les hommes.
------
A figure of French urban art for nearly 20 years, Shaka (Marchal Mithouard) brilliantly combines influences from the streets (letterings, violence, colours) to a studio work, which he engaged himself in from the start (oil painting on canvas, sculpture, bas-relief). An unrivaled portraitist, he fragments his faces to capture the most raw expressions and highlight the absurdity of human behavior. In the Shock Wave series, people are punched off balance, as a metaphor of daily violence in men behavior.