La Galerie Lazarew fête ses 10 ans !

RIEN QUE DES POSSIBILITÉS
RIEN QUE DES DÉSIRS
La Galerie Lazarew fête ses 10 ans !
Du 4 au 25 septembre 2021

Dossier de presse

« L’art, c’est l’enfance, voilà. L’art, c’est ne pas savoir que le monde existe déjà, et en faire un. Non pas détruire ce qu’on trouve, mais simplement ne rien trouver d’achevé. Rien que des possibilités. Rien que des désirs. »
Rainer Maria Rilke

Cette citation de Rilke est une définition de l’art parmi tant d’autres possibles, mais au regard des dix années de passion qui viennent de s’écouler, c’est peut-être celle qui nous ressemble le plus.

D’abord, parce qu’elle convie l’enfance et avec elle une forme de fraicheur que l’on revendique volontiers, tant dans nos rencontres avec les oeuvres que dans notre relation aux artistes et aux visiteurs. C’est certainement déjà ce goût de s’aventurer hors des sentiers tracés qui a permis à notre duo atypique de se former, Alexandre ayant à l’époque 72 ans, moi 26 et une vie presqu’à l’opposé de la sienne. Pourtant, nous nous sommes accordés naturellement sur la place primordiale de l’émotion, du trouble et même de l’émerveillement dans nos choix d’artistes; et nous prenons un plaisir insatiable à transmettre cet enthousiasme à chaque personne qui entre dans la galerie.  

Ensuite, nous avons toujours préféré à une ligne directrice trop restrictive nous laisser guider par l’intuition dans le choix d’artistes qui explorent le champ des possibles avec consistance, travail et sincérité. Si nous avons toujours défendu la peinture (notamment celle du jeune diplôme de l’ENSBA Paris Sergey KONONOV, rencontré quand il avait 19 ans, ou de Guillaume Toumanian), nous entretenons une sensibilité particulière pour les artistes qui s’emparent de matériaux inattendus (les cartons récupérés d’Olivier Catté ou les matériaux industriels de Pierre Daquin), qui adaptent des techniques propres à leur histoire (les matières de Rafiy Okefolahan ou d’Aharon Gluska) ou qui inventent leurs propres chemins (les travaux inclassables de Claude Como, d’Evrard & Koch ou de Marchal Mithouard).

Nous revendiquons un éclectisme, éclairé en filigrane par le désir de défendre des artistes qui s’impliquent physiquement dans leur travail, valorisent un geste et même - n’ayons pas peur des mots - un savoir-faire.

Enfin, le désir est au coeur de notre vocation. Portés par un amour sincère et plein d’admiration pour les artistes, mais aussi par le besoin de se sentir pleinement en phase avec nos choix, nous naviguons depuis dix ans, déjà, à l’aune de la boussole la plus chère à nos âmes: la liberté. 

Venez fêter ce cap avec nous autour d'une exposition collective de nos artistes !

Laura de Pontcharra Alexandre Lazarew Galerie Lazarew 

 

“Nothing but possibilities. Nothing but desires. "
Galerie Lazarew celebrates its 10th anniversary!
September 4 to 25th 2021

“Art is childhood, after all. Art is not knowing that the world already exists, and making one. Not to destroy what we find, but simply not to find anything complete. Nothing but possibilities. Nothing but desires. "
Rainer Maria Rilke

This quote from Rilke is one definition of art among many others, but if we look back at the past ten years, it may be the one that suits us best.

 First, because it conveys childhood and thus a kind of freshness that we gladly claim, both when we come across an artwork and in our relationship with artists and visitors. It is probably this taste to venture off the beaten paths that allowed our atypical duo to exist, Alexandre being 72 years old at the time, me 26, and our two lives almost the opposite. However, we naturally agreed on the priority we give to emotion, trouble and even enchantment to select our artists; and we still take an unquenchable pleasure in transmitting that enthusiasm to everyone who enters the gallery.

Then, rather than a restrictive guideline, we have always valued intuition to find artists who explore the realm of the possible with consistency, hard work and sincerity. We have always defended painting (especially that of the young ENSBA Paris graduate Sergey KONONOV, whom he met when he was 19, or Guillaume Toumanian); we are also particularly sensitive to artists who seize upon unexpected materials (peeled off cardboard by Olivier Catté or industrial materials by Pierre Daquin), who adapt specific techniques linked to their history (textures from Rafiy Okefolahan or Aharon Gluska) or invent their own unseen paths (unclassifiable works by Claude Como, Evrard & Koch or Marchal Mithouard).

We assert this eclecticism, enlightened by the desire to defend artists who are physically involved in their work, who value a gesture and even - let us not mince our words - a know-how.

 Lastly, desire is the heart of our vocation. Driven by a sincere love and admiration for artists, but also by the need to feel fully in tune with our choices, we have been sailing for already ten years, guided by the most significant compass to our souls: freedom.

Come celebrate this 10 years anniversary with a group show by our artists !