SHAKA - Onde de Choc 2

23 avril - 30 mai 2015

Text in English

Galerie Lazarew Bruxelles

Exposition événement à la Galerie Lazarew Bruxelles: après 3 années consacrées à différents engagements sur la scène internationale, Shaka (Marchal MITHOUARD) présente pour la première fois à Bruxelles une dizaine de nouvelles oeuvres, créées spécifiquement pour son exposition Onde de Choc.

Shaka, artiste français issu de l’art urbain, a marqué les esprits grâce à un style et une technique unique. Portraitiste hors pair, il fragmente ses visages pour capter les expressions les plus crues et mettre en lumière l’absurdité des comportements humains. En y intégrant des éléments qu’il sculpte ou
assemble directement sur toile, certaines de ses oeuvres sortent de l’espace 2D pour venir à notre rencontre.

Shaka a réussi à mèler ses influences street art (couleurs, graphisme des formes qui s’imbriquent, violence des sujets) et une maitrise parfaite des techniques d’atelier plus classiques (peinture à l’huile, sculpture, etc.)

Dans l’exposition Onde de choc, c’est le choc du coup d’un boxeur qu’il pose en métaphore de la violence quotidienne des échanges entre les hommes et lui permet de tendren à plus d’abstraction.

Shaka a été un des premiers artistes exposés à la galerie parisienne en 2011; sa technique de travail très élaborée, ne lui permettant de produire que quelques pièces par an, et ses nombreuses sollicitations à l’étranger, en font un artiste rare en Europe. C’est pourquoi nous sommes particulièrement fiers de montrer son travail à Bruxelles.

Consulter la page de l'artiste

Recevoir le catalogue des oeuvres disponibles

Presse

Go to the artist's page
Ask for the catalogue of the available artworks
Go to the press review

Text in English:

After devoting three years to international commitments, Shaka aka Marchal MITHOUARD demonstrated his talent in Brussels for the first time. The exhibition Onde de Choc (Shock Wave) gathers a dozen pieces, specifically produced in 2014-2015. A major figure of French street art, SHAKA has set his unique, powerful and emaciated style on the walls of parisian suburbs. But he also drew attention with his unique and amazing 3D technique, which allows his characters to pop into our space and challenge us, by embodying the nonsense of our own behaviors. A great portrayist, he splits up and ribs the faces in order to codify their attitudes, as if they were carrying a mask. He manages to combine both influences from street art (colors, violence, shapes) and classical techniques (oil painting, sculptures, etc.).