Olivier Catté

du 13 octobre au 21 novembre 2020

Olivier Catté est un artiste rare. 
De ceux dont la réserve cache une créativité sans cesse renouvelée et une dévotion totale à son oeuvre. 

Quand il a décidé de travailler sur du carton de récupération, en 2008-2009, à New York, peu de monde imaginait ce qu’il serait capable de faire émerger de ce matériaux « pauvre », rebut de la consommation des plus riches, maison de fortune pour les plus démunis. Et pourtant, la rencontre avec ce travail unique, brut et implacable, a été pour la Galerie Lazarew une révélation. Olivier a été l’un des premiers artistes exposés en 2011, suivi avec toujours autant d’admiration depuis lors, avec un succès mérité.

C’est pourquoi, lorsqu’il a décidé, en 2018, de troquer le carton de récupération, matière première de son travail depuis plus de dix ans, pour du papier marouflé, nous avons été les premiers à le soutenir. Une fois de plus, Olivier nous a subjugué par la justesse de son propos et sa capacité à ouvrir une nouvelle page tout en gardant sa marque de fabrique.

Nous sommes heureux, aujourd’hui, de proposer une confrontation entre deux périodes, deux supports, deux visons du paysages. Les travaux sur papier les plus récent (2020) sont présentés en opposition à des travaux sur carton de 2015-2017. 

À cette période, très géométrique, la ligne d’horizon est très peu présente chez l’artiste, les paysages étant appréhendés comme lors d’un survol, étirant les perspectives et donnant la sensation d’une perte de repères.
Dans les nouveaux travaux sur papier, bien que l’artiste lève son regard, il n’intègre pas non plus la ligne d’horizon: le paysage se démultiplie dans la profondeur du tableau, embarquant le spectateur dans une déambulation rêveuse. 

Et pourtant, cette confrontation souligne que c'est bien la ligne, franche - quand elle est travaillée au cutter, libre - lorsqu’il utilise des encres ou de la bombe aérosol, imposée - par les trames du carton creusé, qui est au coeur de son travail.   
-

> Demander le catalogue de l'exposition